Pitaya (Fruit du dragon)

Hylocereus undatus (famille des Cactaceae)
pitaya
pitahaya

Description du fruit

La pitaya ou pitahaya, et très souvent nommé « fruit du dragon« , est un gros fruit à l’épiderme rose vif, comestible, recouvert d’écailles, et peut atteindre environ 700g. Sa chair blanche est parsemée de très nombreuses petites graines noires. Ce fruit se consomme généralement frais. On le déguste généralement à la petite cuiller, après l’avoir coupé en deux. Pour les amateurs de ce fruit, la pitaya à chair blanche possède une saveur douce et fine. Pour ses détracteurs, son goût n’est pas très prononcé.

Généralités

Hylocereus undatus, la pitaya ou pitahaya, est un cactus épiphyte originaire d’une zone assez large d’Amérique Latine, comprenant notamment le sud du Mexique, le Guatemala, le Salvador et le Costa Rica.

Ce fruit est communément connu en français sous le nom de « fruit du dragon« , un nom utilisé depuis les années 60, apparemment en raison de sa peau ressemblant à du cuir et des pointes écailleuses proéminentes sur l’extérieur du fruit. Les noms de « pitahaya » et « pitaya » proviennent du Mexique, et « pitaya roja » d’Amérique centrale et du nord de l’Amérique du Sud, probablement en relation avec les noms d’espèces de grands cactus avec des fruits à fleurs.

Culture

Ce cactus est une plante de zone tropicale sèche, avec une pluviométrie ne devant pas dépasser annuellement les 1300mm d’eau pour une croissance optimale de la pitaya.
La plante peut supporter de très brefs et légers froids, mais ne supportera pas de gel.

Après un nettoyage minutieux des graines de la pulpe du fruit, les graines peuvent être conservées une fois séchées. Le fruit idéal est sans tache et bien mûr.

Les graines poussent bien dans un mélange de compost ou de terreau – même comme plante d’intérieur en pot. Les cactus Pitaya germent généralement entre 11 et 14 jours après une plantation peu profonde. Comme il s’agit de cactus, l’arrosage excessif peut être un problème pour les cultivateurs amateurs. Au fur et à mesure de leur croissance, ces plantes grimpantes trouveront quelque chose sur quoi grimper, ce qui peut impliquer de faire descendre des racines aériennes des branches en plus des racines basales. Lorsque la plante atteint un poids adulte de 4,5 kilogrammes, elle peut fleurir.

Floraison et pollinisation

Hylocereus undatus présente une floraison nocturne blanche à l’agréable parfum rappelant celui de la vanille. Cette plante est autostérile, il faudra donc effectuer une pollinisation croisée avec d’autres sujets.

Multiplication

La pitaya peut se multiplier par semis ou bouture de tige.

Propriétés

La peau est de couleur vert violacé ou jaune. La chair de la pitahaya contient des petites graines noires. Son arôme se perd lorsqu’il est chauffé. Les pitahayas rouges ont une chair blanche ou rouge ; les pitahayas à chair rouge sont plus difficiles à cultiver et donc moins courantes, mais ont un goût plus prononcé que les pitahayas à chair blanche.

Ces fruits sont sensibles à la pression et donc difficiles à transporter. En Europe, il est possible de trouver les fruits d’Amérique centrale dans les supermarchés entre juillet et décembre et ceux du Vietnam entre janvier et juin. Les fruits de Thaïlande sont acheminés par avion toute l’année.

La pitahaya aide à la création de globules rouges. Ce fruit exotique est composé à 90 % d’eau et est riche en fer, en calcium et en phosphore ; il contient également des vitamines B, C et E. Il est riche en fibres qui aident à la création de globules rouges. Il est riche en fibres qui favorisent le transit intestinal.

Infos en bref

Dimensions, port
hauteur : 12.00 m
étalement : 3.00 m
feuillage : persistant
Résistance au froid
abîmé à : 5.0°C
meurt à : 0.0°C

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.