Mûre

 

Infos en bref

Dimensions, port
hauteur : 4.00 m
talement : 5.00 m
feuillage : caduque
Rsistance au froid
abm : C
meurt : C

Nutriments et calories
note : mures, crues

Protéines : 0.72 g
Lipides : 0.39 g
Glucides : 12.76 g
Calories : 52 Kcal
Fibres : 5.3 g
Eau : 85.64 g
Sucres totaux : 8.1 g
Vitamine A : 16 ER
Vitamine B1 : 0.03 mg
Vitamine B2 : 0.04 mg
Vitamine B3 : 0.4 mg
Vitamine B5 : 0.24 mg
Vitamine B6 : 0.058 mg
Vitamine C : 21 mg
Calcium : 32 mg
Cuivre : 0.14 mg
Fer : 0.57 mg
Magnésium : 20 mg
Manganèse : 1.291 mg
Phosphore : 21 mg
Potassium : 196 mg
S?l?nium : 0.6 ?g
Zinc : 0.27 mg

Rubus fruticosus (famille des Rosaceae)

mûre

fruit de la ronce, mûron

grimpante

Description du fruit

La mûre, ou fruit de la ronce, est un fruit compos rouge puis noir à maturité. Il se déguste frais, ou transformé en gelées, confitures, vins, liqueurs et autres boissons.
A côté de la mûre sauvage, petite, souvent juteuse, parfumée et acidulée, existe toute une série de fruit issus de croisements et de sélections, aboutissant à des fruits plus gros, et souvent des ronces moins épineuses et moins vigoureuses. Parmi ces sélections, on peut citer :

 

    • ‘Black Diamond’ est une sélection nord-américaine aux tiges généralement sans pines, et aux gros fruits.

 

    • ‘Dirksen’ est une variété connue pour la précocité de ses fruits, arrivant à maturité fin juillet. C’est une ronce sans pine, aux fruits sucrés et légèrement acidulés.

 

    • ‘Gant de l’Himalaya’ est une ronce supérieurement vigoureuse.

 

    • ‘Gante des jardins’ est un synonyme de ‘Black Diamond’.

 

    • ‘Jumbo’ est une sélection aux gros fruits noirs sans pines et réputée productive. La maturité des fruits se situe partir du milieu de l’été.

 

    • ‘Oregon thornless’ qui est une sélection anglaise sans épines fruits de calibre moyen. Cette ronce possède un feuillage dent ornemental. Maturité milieu de l’été fin de l’été.
    • ‘Perle noire’ est une slection sans pines.

 

Généralités

Rubus fruticosus, la ronce ou mûrier sauvage, est une liane sarmenteuse pouvant mesurer 5 m de largeur et plus, et dont les tiges sont généralement fortement pourvues en aiguillons. Présent dans de très nombreuses régions tempérées du monde, le mûrier sauvage est souvent considéré comme une plante envahissante.

Floraison et pollinisation

Les fleurs de mûres sont blanches ou roses, et possèdent 5 pétales.

Multiplication

Bien que le mûrier puisse se semer ou se bouturer, il est encore plus aisé de multiplier la ronce par marcottage. On choisira une tige flexible que l’on recourbera, puis qu’on enterrera partiellement sous la surface. De nouvelles racines ne tarderont pas à être mises depuis le point enterré. Il suffira alors de séparer la tige et de transplanter la nouvelle plante ainsi enracinée.

 

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *