Infos en bref
Dimensions, port
hauteur : 1.00 m
étalement : 1.00 m
feuillage : persistant
Résistance au froid
abîmé à : -1.0°C
gèle à : -2.0°C

Solanum muricatum (famille des Solanaceae)
pepino
poire-melon
arbuste

Description du fruit

Le pepino est un fruit plus ou moins arrondi, et de taille variable, pouvant aller jusqu'à atteindre la taille d'un petit melon. La peau est en général fine, de couleur crème, avec des striures violacées. A maturité, le fruit du pepino est juteux et possède la texture d'un melon. La saveur de ce fruit est étonnante. En fonction de la plante (ou de la variété), et de la maturité du fruit, le goût varie entre celui d'un concombre sucré et d'un melon d'eau. Le problème de ce fruit semblerait actuellement être la variabilité du goût de ces fruits. On trouve en Europe encore peu de cultivars, contrairement à l'Australie ou la Nouvelle-Zélande par exemple. Quand les cultivars seront clairement indiqués, il sera sûrement plus facile de sélectionner les meilleurs fruits.

Note : Le fruit est comestible et apprécié à maturité, mais les autres parties de cette plantes, ainsi que les fruits immatures sont toxiques, comme chez la plupart des plantes de la famille des Solanacées.

Généralités

Le pepino est un petit arbuste assez sensible au froid (résistance à -2°C environ), qui produit des fruits comestibles plus ou moins arrondis pouvant atteindre la taille d'un petit melon. Cet arbuste est originaire d'Amérique du Sud (Pérou, Chili), et sa popularité grandit actuellement parmi les amateurs de fruitiers exotiques. Cependant il s'agit plus d'une redécouverte qu'une véritable nouveauté ; Solanum muricatum était déjà en effet cultivé dans les régions les plus chaudes des Etats-Unis depuis plus d'un siècle.

Culture

Le pepino est un petit arbuste très productif, pouvant parfaitement être cultivé en pot, moyennant un apport nutritif régulier. Une plante chargée de fruits est très décorative.
Le pepino préfère un sol riche, drainé et légèrement acide ou neutre.

Floraison et pollinisation

Les fleurs du pepino sont typiques des Solanacées, de couleur violette.

Multiplication

Les boutures sont très faciles, comme chez la plupart des Solanacées.
Le semis se pratique également.

Ennemis

Le pépino est sensible aux mouches blanches, surtout en véranda, serre et intérieurs. Les pucerons, araignées rouges et limaces peuvent également être un problème.

Les commentaires des utilisateurs

Commentaire de lepaysandelaSlette le 23/10/2007 : J'en ai cultivé cette année
bonjour à tous,
Je suis agriculteur biologique et j'ai cultivé 5 pieds de melon poire dans une serre plastique froide cette année. C'est une culture somme toutes assez facile à réaliser, qui est à la portée de tous les amateurs. Un peu de bonne terre, de l'eau et le tour est joué ! Assez peu sensible aux maladies des Solanacées, (le mildiou notamment, ceux qui on eu de la tomate cette année savent de quoi je parle !) Elle craint les acariens contre lesquels il faut lutter par un arrosage en aspersion qui fait redescendre les acariens au pied de la plante et ne lui cause plus de dégats ! Et attention aux doryphores qu'il faut simplement écraser entre vos petits doigts musclés ! Comme pour les melons, pour gagner en sucre il est surement préferable de les cultiver dans une terre très sableuse plustot qu'argileuse, en effet, le sable favorise le gorgement en sucre de ce type de fruits. Quant à la date de récolte, je les ai récoltés après le 15 septembre (en serre je vous rappelle) et j'en ai encore quelques uns qui murissent au 20 octobre.
La maturité se voit très nettement à la coloration dorée et à l'apparition des rayures. protégez les du contact direct du sol afin de ne pas laisser les limaces, vers, et autres bêbettes les abimer et cueillez les avec une grande précaution car le fruit marque très vite rien qu'a la pression de vos petits doigts (trop musclés cette fois-ci). J'ai obtenu près de 15 fruits par pied de tailles variables, peut être aurais-je du les éclaircir (en enlever quelques-uns) je ne l'ai pas fait, libre à chacun de choisir ! Le goût : quoi que peu parfumé, plait relativement bien. Je pense qu'il faut faire des essais de cuisson, ou de préparation pour en apprécier toute sa saveur.

Droits de reproduction et de diffusion réservés © 2004-2014 - 11560286 visites uniques depuis le 26/11/2004, 1192 aujourdhui et 27 actuellement.
Mention légales - Contact - Sites partenaires : Gardenbreizh | Photosynthese