Infos en bref
Dimensions, port
hauteur : 6.00 m
étalement : 4.00 m
feuillage : caduque
Résistance au froid
abîmé à : -25.0°C
gèle à : -25.0°C

Nutriments et calories
note : coings, crus
Prot?ines : 0.4 g
Lipides : 0.1 g
Glucides : 15.3 g
Calories : 57 Kcal
Eau : 83.8 g
Vitamine A : 4 ER
Vitamine B1 : 0.02 mg
Vitamine B2 : 0.03 mg
Vitamine B3 : 0.2 mg
Vitamine B5 : 0.081 mg
Vitamine B6 : 0.04 mg
Vitamine C : 15 mg
Calcium : 11 mg
Cuivre : 0.13 mg
Fer : 0.7 mg
Magn?sium : 8 mg
Phosphore : 17 mg
Potassium : 197 mg
S?l?nium : 0.6 ?g
Sodium : 4 mg
Acides gras satur : 0.01 g
A.g. monoinsatur : 0.036 g
A.g. polyinsatur : 0.05 g

Cydonia oblonga (famille des Rosaceae)
coing
pomme de Cydon
arbre

Description du fruit

Le coing est un gros fruit à pépins jaune, très dûr, riche en arômes et en pectines, qui permet de réaliser d'excellentes gelées et pâtes de fruits. On l'utilise également pour la réalisation de liqueurs, mais on peut également le consommer salé, farci comme le poivron ou dans des tajines ou des ragoûts.
C'est un fruit peu calorique, riche en fibres, tanins, potassium et pectine.

Généralités

Cydonia oblonga, le cognassier ou pommier de Cydon, est un arbuste ou un petit arbre originaire d'Iran, de la famille des Rosacées, à feuillage caduque.

Culture

Le cognassier est un arbre très résistant, rustique partout en France, qui pourra résister à des gels de l'ordre de -25°C.
Le cognassier requiert un sol acide à neutre. Il n'apprécie pas les sols calcaires.

Floraison et pollinisation

les fleurs du cognassier ont une couleur blanc-rosé, et mesurent environ 4 à 5 cm de diamètre. La floraison est printanière, et a généralement lieu en mai.

Multiplication

On peut semer le cognassier et obtenir des sujets relativement fidèles, mais pour perpétuer une variété, une greffe sera nécessaire.

Ennemis

La tavelure et les attaques de pucerons peuvent être un problème pour le cognassier.

Photos de coing

Cydonia oblonga

Les commentaires des utilisateurs

Commentaire de carpo le 20/10/2007 : Les ennemis du coing
Maladies : l'emtomosporiose est de loin plus dommageable que la tavelure. De même il ne faut pas omettre la moniliose des fruits qui a fait de gros dégâts à la récolte cette année ! Insectes: le ravageur le plus nuisible serait plûtot le carpocapse (même espèce que celui des pommes et poires). Les coings semblent exercer une attractivité sur ce vers supérieure a celle des pommes et poires qui sont moins atteintes si proximité d'un cognassier !

Droits de reproduction et de diffusion réservés © 2004-2014 - 10991090 visites uniques depuis le 26/11/2004, 397 aujourdhui et 11 actuellement.
Mention légales - Contact - Sites partenaires : Gardenbreizh | Photosynthese