Mangue

Mangifera indica (famille des Anacardiaceae)
mangue
arbre

Description du fruit

Le fruit de Mangifera indica, la mangue, est très répandue sur les étals de fruits tropicaux. C’est un fruit de taille variable selon les cultivars, avec une taille de 6 à plus d’une vingtaine de centimètres environ. La peau de la mangue peut avoir à maturité différentes couleurs selon les variétés, allant de diverses nuances de vert au rouge en passant par le jaune. La chair jaune à orange est plus ou moins fibreuse, et le noyau unique généralement fortement adhérent à la chair. La mangue peut se consommer fraîche, et rentre également souvent dans la préparation de plats sucrés ou salés.

La mangue est un fruit à noyau comestible produit par l’arbre tropical Mangifera indica qui serait originaire de la région située entre le nord-ouest du Myanmar, le Bangladesh et le nord-est de l’Inde. Il est cultivé en Asie du Sud et du Sud-Est depuis des temps anciens, ce qui a donné lieu à deux types distincts de cultivars de mangue modernes : le  » type indien  » et le  » type sud-est asiatique « . D’autres espèces du genre Mangifera produisent également des fruits comestibles également appelés  » mangues « , dont la majorité se trouve dans l’écorégion du Mésien.

Il existe dans le monde plusieurs centaines de cultivars de mangue. Selon le cultivar, le fruit de la mangue varie en taille, en forme, en douceur, en couleur de peau et en couleur de chair qui peut être jaune pâle, dorée, verte ou orange. La mangue est le fruit national de l’Inde, du Pakistan et des Philippines, tandis que le manguier est l’arbre national du Bangladesh.

Généralités

Le manguier ( Mangifera indica ), est un arbre au feuillage persistant originaire de l’Asie du Sud, pouvant atteindre 30 m de hauteur, et présente un port étalé, puisqu’il peut également mesurer 30 m de largeur. C’est également un arbre à la longue durée de vie, pouvant atteindre plusieurs centaines d’années. La floraison est constituée d’inflorescences composées de milliers de petites fleurs jaunes ou rouges. Les fruits, de taille variable selon les variétés, peuvent atteindre 25 cm de long. Les mangues sont des fruits tropicaux très répandus, utilisés aussi bien frais, que dans la composition des jus de fruits ou dans la préparation de plats traditionnels de nombreux pays asiatiques.

Culture

Bien que pouvant exceptionnellement résister à des températures proches de 0°C, voire très légèrement négatives, le manguier reste un arbre tropical qui réussira le mieux dans les zones tropicales où alternes les périodes sèches et humides.
Le manguier accepte une gamme de sols relativement large, dans la mesure où ils sont correctement drainants.

Floraison et pollinisation

Les inflorescences du manguier sont composées de grappes érigées portant des milliers de petites fleurs à dominante rouge ou jaune. Le manguier commence à fleurir à l’âge de 10 ans environ. Généralement, la floraison de Mangifera indica est induite par la saison sèche. Il existe néanmoins quelques variétés qui fructifient différemment, quelquefois plusieurs fois par ans comme la variété thaïlandaise ‘Sam Ru Du’, ou de manière irrégulière toute l’année comme les variétés indiennes du groupe dit « Baramasi ». Enfin, le manguier est partiellement autofertile.

Multiplication

Le manguier est souvent propagé par semis, surtout pour les sujets polyembryoniques, que l’on trouve en Asie du Sud-Est, et dont les noyaux donnent naissance à plusieurs jeunes pousses, dont la totalité sauf une ont les mêmes caractéristiques que les parents. Les manguiers d’Inde sont eux généralement monoembryoniques et donnent donc des semis moins fiables.
Mangifera indica est également bouturé ou marcotté, bien que le taux de réussite soit généralement relativement bas, et que les manguiers ainsi propagés ne développent pas un système racinaire aussi développé que les arbres issus de semis.
Enfin on pratique également le greffage, notamment pour propager les variétés monoembryoniques.
La mangue possède un gros noyau unique, généralement fortement adhérent à la chaire. Il est souhaitable de semer des graines fraîches pour augmenter les taux de levées.

Cuisine

Préparation de mangue en forme de hérisson

Les mangues sont utilisées dans de nombreuses cuisines. Les mangues non mûres et acides sont utilisées dans les chutneys (voir Mango chutney), les pickles, les daals et d’autres plats d’accompagnement de la cuisine bengali. Une boisson d’été appelée ‘aam panna’ est faite avec des mangues. La pulpe de mangue transformée en gelée ou cuite avec du dhal de gramme rouge et des piments verts peut être servie avec du riz cuit. Le lassi de mangue est populaire dans toute l’Asie du Sud, préparé en mélangeant des mangues mûres ou de la pulpe de mangue avec du babeurre et du sucre. Les mangues mûres sont également utilisées pour préparer des currys. L’aamras est un jus épais populaire fait de mangues avec du sucre ou du lait, et est consommé avec des chapatis ou des pooris. La pulpe des mangues mûres est également utilisée pour faire de la confiture appelée ‘mangada’. L’Andhra aavakaaya est un pickle fait à partir de mangue crue, non mûre, pulpeuse et aigre, mélangée à de la poudre de chili, des graines de fenugrec, de la moutarde en poudre, du sel et de l’huile d’arachide. La mangue est également utilisée dans l’Andhra Pradesh pour préparer des dahl. Les Gujaratis utilisent la mangue pour préparer le chunda (un mets sucré et épicé à base de mangue râpée).

Les mangues sont utilisées pour faire du murabba (conserves de fruits), du muramba (une friandise sucrée à base de mangue râpée), de l’amchur (mangue non mûre séchée et réduite en poudre) et des pickles, notamment un pickle épicé à base d’huile de moutarde et d’alcool. Les mangues mûres sont souvent coupées en fines couches, desséchées, pliées, puis coupées. Ces barres sont similaires aux barres de fruits de goyave séchés disponibles dans certains pays. Le fruit est également ajouté à des produits céréaliers tels que le muesli et le granola d’avoine. Les mangues sont souvent préparées carbonisées à Hawaï.

Dans la plupart des régions de l’Asie du Sud-Est, les mangues vertes non mûres sont généralement consommées avec de la sauce de poisson, du vinaigre, de la sauce soja ou avec un filet de sel (nature ou épicé).

Aux Philippines, les mangues vertes sont aussi couramment consommées avec du bagoong (pâte de poisson salé ou de crevettes). Les mangues peuvent être utilisées pour faire des jus, du nectar de mangue, et comme arôme et ingrédient principal dans la crème glacée à la mangue et les sorbets.

La mangue est utilisée pour faire des jus, des smoothies, des glaces, des barres de fruits, des raspados, des aguas frescas, des tartes et de la sauce chili sucrée, ou mélangée à du chamoy, une pâte de chili sucrée et épicée. Elle est populaire sur un bâton trempé dans de la poudre de piment fort et du sel ou comme ingrédient principal dans des combinaisons de fruits frais. En Amérique centrale, la mangue est soit consommée verte mélangée à du sel, du vinaigre, du poivre noir et de la sauce piquante, soit mûre sous diverses formes.

Des morceaux de mangue peuvent être écrasés et utilisés comme garniture sur de la crème glacée ou mélangés à du lait et de la glace pour faire des milkshakes. Le riz glutineux sucré est aromatisé à la noix de coco, puis servi avec des tranches de mangue en guise de dessert. Dans d’autres régions d’Asie du Sud-Est, les mangues sont marinées avec de la sauce de poisson et du vinaigre de riz. Les mangues vertes peuvent être utilisées dans une salade de mangues avec de la sauce de poisson et des crevettes séchées. La mangue avec du lait concentré peut être utilisée comme garniture pour la glace pilée.

Culture

La mangue est le fruit national de l’Inde. C’est également l’arbre national du Bangladesh. En Inde, la récolte et la vente des mangues ont lieu entre mars et mai et les agences de presse en parlent chaque année.

La mangue a un contexte traditionnel dans la culture de l’Asie du Sud. Dans ses édits, l’empereur mauryan Ashoka fait référence à la plantation d’arbres fruitiers et ombrageux le long des routes impériales.

Dans l’Inde médiévale, le poète indo-persan Amir Khusrow appelait la mangue « Naghza Tarin Mewa Hindustan » – « le plus beau fruit de l’Hindustan ». Les mangues étaient appréciées à la cour du sultan de Delhi, Alauddin Khijli, et l’Empire moghol était particulièrement friand de ces fruits : Babur fait l’éloge de la mangue dans son Babarnameh, tandis que Sher Shah Suri a inauguré la création de la variété Chaunsa après sa victoire sur l’empereur moghol Humayun. Le mécénat moghol en faveur de l’horticulture a conduit à la greffe de milliers de variétés de mangues, dont la célèbre Totapuri, qui fut la première variété à être exportée en Iran et en Asie centrale. Akbar (1556-1605) aurait planté un verger de manguiers de 100 000 arbres à Lakhi Bagh à Darbhanga, dans le Bihar, tandis que Jahangir et Shah Jahan ont ordonné la plantation de vergers de manguiers à Lahore et à Delhi et la création de desserts à base de mangue.

La déesse Jain Ambika est traditionnellement représentée assise sous un manguier. Les fleurs de mangue sont également utilisées dans le culte de la déesse Saraswati. Les feuilles de mangue sont utilisées pour décorer les arches et les portes des maisons indiennes, ainsi que lors des mariages et des célébrations telles que le Ganesh Chaturthi. Les motifs et les cachemires de la mangue sont largement utilisés dans différents styles de broderie indiens, et on les retrouve dans les châles du Cachemire, du Kanchipuram et les saris en soie. Dans le Tamil Nadu, la mangue est considérée comme l’un des trois fruits royaux, avec la banane et le jacquier, pour leur douceur et leur saveur. Cette triade de fruits est appelée ma-pala-vazhai. Le poète classique sanskrit Kālidāsa a chanté les louanges des mangues.

Représentation des mangues par la Chine communiste

Les mangues ont été popularisées en Chine pendant la Révolution culturelle en tant que symboles de l’amour du président Mao Zedong pour le peuple.

Infos en bref

Dimensions, port
hauteur : 30.00 m
étalement : 30.00 m
feuillage : persistant
Résistance au froid
abîmé à : 5.0°C
gèle à : -1.0°CNutriments et calories
note : mangues, cru

Protéines : 0.51 g
Lipides : 0.27 g
Glucides : 17 g
Calories : 65 Kcal
Fibres : 2 g
Eau : 81.71 g
Sucres totaux : 14.8 g
Vitamine A : 389 ER
Vitamine B1 : 0.058 mg
Vitamine B2 : 0.057 mg
Vitamine B3 : 0.584 mg
Vitamine B5 : 0.16 mg
Vitamine B6 : 0.134 mg
Vitamine C : 27.7 mg
Calcium : 10 mg
Cuivre : 0.11 mg
Fer : 0.13 mg
Magnésium : 9 mg
Manganèse : 0.027 mg
Phosphore : 11 mg
Potassium : 156 mg
Sélénium : 0.6 ?g
Sodium : 2 mg
Zinc : 0.04 mg
Acides gras satur : 0.066 g
A.g. monoinsatur : 0.101 g
A.g. polyinsatur : 0.051 g

Infos en bref

 

Dimensions, port
hauteur : 30.00 m
étalement : 30.00 m
feuillage : persistant
Résistance au froid
abîmé à : 5.0°C
gèle à : -1.0°C

Nutriments et calories
note : mangues, cru

Protéines : 0.51 g
Lipides : 0.27 g
Glucides : 17 g
Calories : 65 Kcal
Fibres : 2 g
Eau : 81.71 g
Sucres totaux : 14.8 g
Vitamine A : 389 ER
Vitamine B1 : 0.058 mg
Vitamine B2 : 0.057 mg
Vitamine B3 : 0.584 mg
Vitamine B5 : 0.16 mg
Vitamine B6 : 0.134 mg
Vitamine C : 27.7 mg
Calcium : 10 mg
Cuivre : 0.11 mg
Fer : 0.13 mg
Magnésium : 9 mg
Manganèse : 0.027 mg
Phosphore : 11 mg
Potassium : 156 mg
Sélénium : 0.6 ?g
Sodium : 2 mg
Zinc : 0.04 mg
Acides gras satur : 0.066 g
A.g. monoinsatur : 0.101 g
A.g. polyinsatur : 0.051 g

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.