Conseils pour une alimentation saine et bio

  • Mangez plusieurs petits repas tout au long de la journée plutôt que quelques gros repas. Le fait de manger plus fréquemment permet de stabiliser les niveaux d’énergie, de glucose et d’insuline.
  • Faites des choix alimentaires sains. Essayez de manger des aliments complets que vous trouverez dans votre jardin potager plutôt que des aliments transformés. Les aliments entiers contiennent plus de nutriments que les aliments transformés. De même, les aliments crus conservent généralement plus de nutriments que les aliments cuits. Dans l’ensemble, essayez de manger plus d’aliments végétaux et moins d’aliments d’origine animale.
  • Choisissez des céréales saines. Essayez de consommer au moins la moitié de vos céréales sous forme de céréales complètes.
  • Choisissez des aliments dont l’ingrédient principal est constitué de céréales complètes. Évitez les aliments qui contiennent principalement ou uniquement des céréales transformées, comme la farine blanche ou le riz blanc. Consommez une variété de céréales, comme le riz, l’avoine et le blé.
  • Choisissez des fruits et des légumes sains. Consommez une variété de fruits et de légumes verts, jaunes, rouges et orange, comme ceux illustrés ci-dessous. Ces aliments sont riches en vitamines et en composés phytochimiques. Consommez des fruits entiers plutôt que des jus. Les fruits entiers sont plus riches en fibres et plus rassasiants, et peuvent également contenir moins de sucre. Les fruits parmi les plus riches en vitamine C sont l’orange, la papaye et l’ananas. On peut ainsi obtenir grâce aux fruits l’équivalent en apport en vitamine c liposomale de ce qu’on avoir en prenant des compléments alimentaires.
  • Combinez les acides aminés des aliments végétaux. Les bonnes combinaisons, comme les haricots et le riz, constituent des protéines complètes avec les neuf acides aminés essentiels. Les deux aliments n’ont pas besoin d’être consommés au même repas pour être utilisés ensemble par l’organisme.
  • Limitez autant que possible votre consommation de sucre et de sel. Les aliments frais contiennent généralement moins de ces deux nutriments que les aliments transformés. Pour les aliments emballés, lisez les étiquettes de valeur nutritive et choisissez des options plus faibles en sodium et en sucres. N’oubliez pas que le sucre peut se présenter sous de nombreuses formes, y compris le sirop de maïs à haute teneur en fructose. Rangez la salière et le sucrier pour ne pas être tenté d’ajouter du sodium ou du sucre à table.
  • Limitez les graisses saturées. Mangez plus de poisson et de légumineuses et moins de viande rouge. Utilisez des huiles de noix et des huiles végétales plutôt que du beurre ou d’autres graisses d’origine animale.
  • Augmentez votre consommation d’acides gras oméga-3. Les aliments qui contiennent ces acides gras essentiels sont le saumon, les noix, les graines de lin et l’huile de canola.
  • Restez hydraté. Mangez des aliments riches en eau, comme les fruits et les légumes. Essayez également de boire 2 litres de liquide chaque jour. Choisissez de l’eau ou des boissons non sucrées comme le thé ou le café plutôt que des boissons sucrées. Les boissons sucrées telles que les sodas ne contiennent aucun nutriment, si ce n’est du sucre. La consommation fréquente de boissons sucrées est un facteur de risque majeur pour le syndrome métabolique, l’obésité, le diabète de type 2 et les maladies cardiovasculaires.
  • Pratiquez une activité physique d’au moins 30 minutes la plupart des jours de la semaine. Outre tous les autres avantages de l’exercice pour la santé humaine, comme la solidité des os et des muscles, l’exercice utilise de l’énergie qui aide à équilibrer les calories des aliments.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.