Acérola

Malpighia glabra (famille des Malpighiaceae)
acérola
cerise des Antilles, cerise de la Barbade
arbre

Description du fruit

L’acérola, cerise des Antilles ou cerise des Barbades, est un fruit arrondi ou légèrement aplati, de couleur rouge-vif et à la peau lisse. Il mesure de 1 à 2 cm de diamètre, et ressemble à la cerise commune, si ce n’est qu’il est côtelé. La chair est juteuse et rouge-orangée, de saveur agréable et acidulée. Ce fruit est connu pour contenir de grandes quantités de vitamine C. 100 g de fruits frais et mûrs en contiennent environ 1500 mg.
On trouve dans les pays où on cultive ce fruit quelques sélections, dont :

  • ‘Florida Sweet’ : un cultivar que l’on trouve aux Etats-Unis, en Floride et en Californie. L’arbre est érigé et très productif.
  • ‘Manoa Sweet’ : un cultivar sélectionné dans l’archipel d’Hawaii. L’arbre est productif, et les fruits rouge-orangés sont relativement sucrés.

Note : Il ne faut pas confondre l’acérola (Malpighia glabra) avec l’azérole (Crataegus azarolus) parfois également appelée acérole. C’est également un fruit arrondi rouge, parfois jaune, qui est également très riche en vitamine C, et qu’il est donc facile de confondre avec la cerise des Antilles.

Généralités

Malpighia glabra, l’acérolier, est également appelé cerisier des Antilles, cerisier-pays ou encore cerisier de la Barbade. C’est un arbre originaire du Yucatan, qui s’est répandu en Amérique Centrale et dans le nord de l’Amérique du Sud, au Mexique et dans les Antilles. Il peut atteindre jusqu’à 6 m de hauteur, mais prend généralement le port d’un buisson de taille plus modeste. Les fleurs sont de couleur blanche, rouge ou plus communément rose, et laissent place à des fruits comestibles écarlates riches en vitamine C, les acéroles.

Culture

Cet arbre est purement tropical, et pourra être cultivé en zones USDA 10 et plus chaudes, là où les gels sont inexistants ou très rares. Cependant, Malpighia glabra a été rapporté comme pouvant résister à de très légers gels de l’ordre de -1°C pour de jeunes plants, et de -2°C pour des arbres établis.
Le cerisier des Antilles préfère un sol neutre, riche. Il redoute les situations inondées.

Bienfaits de l’acérola

Le fruit est comestible et largement consommé dans la zone d’origine de l’espèce, et il est cultivé ailleurs pour sa haute teneur en vitamine C. Environ 1677 mg de vitamine C se trouvent dans 100 g de fruit. L’acérola contient 20 à 30 fois plus de vitamine C que l’orange. C’est sans aucun doute l’un des fruits les plus riches en vitamine C. On constate donc que vitamine c et acérola sont intimement liés et offrent des vertus incontestables pour le bien être alimentaire. Le fruit peut être utilisé pour faire des jus et des pulpes, du concentré de vitamine C, et des aliments pour bébés, entre autres. En Martinique, on utilise l’acérola dans les jus et cocktails, les glaces mais le fruit est souvent consommé cru.

En médecine, la cerise acérola est utilisée en cas d’asthénie fonctionnelle et pour faciliter la reprise de poids après une perte de poids. En général, elle est prescrite lors d’un refroidissement et contre la fatigue. L’acérola se trouve en gélules, pastilles, poudres ou solutions buvables pour la vitamine C médicamenteuse.

Une analyse comparative du pouvoir antioxydant de diverses pulpes de jus congelées a été effectuée, y compris le fruit de l’acérola. Parmi les 11 pulpes de fruits testées, l’acérola a obtenu le score le plus élevé, ce qui signifie qu’il avait le plus fort pouvoir antioxydant, avec un score de capacité antioxydante équivalente à Trolox de 53,2 mg.

Floraison et pollinisation

Les fleurs sont de couleur mauve-rouge, blanche, ou plus généralement rose. Elles possèdent 5 pétales. La floraison est généralement induite par l’alternance entre périodes sèches et pluvieuses.

Multiplication

Cet arbre peut être multiplié par semis ou par greffage notamment, mais c’est le bouturage qui est le plus communément pratiqué, et qui est relativement facile.

Infos en bref

Dimensions, port
hauteur : 6.00 m
étalement : 3.00 m
feuillage : persistant
Résistance au froid
abîmé à : -1.0°C
gèle à : -2.0°C

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.