Infos en bref
Dimensions, port
hauteur : 15.00 m
étalement : 10.00 m
feuillage : caduque
Résistance au froid
abîmé à : -15.0°C
gèle à : -17.0°C

Nutriments et calories
note : kaki (diospyros kaki), cru
Prot?ines : 0.58 g
Lipides : 0.19 g
Glucides : 18.59 g
Calories : 70 Kcal
Fibres : 1.7 g
Eau : 80.32 g
Vitamine A : 217 ER
Vitamine B1 : 0.03 mg
Vitamine B2 : 0.02 mg
Vitamine B3 : 0.1 mg
Vitamine C : 7.5 mg
Calcium : 8 mg
Cuivre : 0.113 mg
Fer : 0.15 mg
Magn?sium : 9 mg
Mangan?se : 0.355 mg
Phosphore : 17 mg
Potassium : 161 mg
S?l?nium : 0.6 ?g
Sodium : 1 mg
Zinc : 0.11 mg

Diospyros kaki (famille des Ebenaceae)
kaki
fruit du plaqueminier
arbre

Description du fruit

Le kaki, ou fruit du plaqueminier, est un gros fruit pouvant atteindre 10cm de diamètre, de couleur orange à rouge selon les variétés. La plupart des kakis contiennent des tanins, qui les rendent astringents. Dans ce cas, il faut les consommer lorsqu'ils sont pratiquement blets et que la chair devient onctueuse. La pulpe est alors juteuse et sucrée.
Il existe également des variétés de kakis non astringentes comme 'Fuyu', qui peuvent être consommées alors que la chair est encore ferme.
Le kaki est un fruit riche notamment en sucres, en vitamine C, et en pectine.

Généralités

Diospyros kaki, le plaqueminier, est un arbre au feuillage persistant originaire d'Asie Centrale et du Japon. C'est un arbre de croissance relativement lente, pouvant atteindre 15m, mais culminant plus généralement entre 6 et 10m. Après une floraison jaune-crème un peu insignifiante, apparaissent des fruits très ornementaux à maturité, lorsqu'ils prennent une teinte orangée à rouge et que les feuilles sont tombées.

Culture

Le plaqueminier est un arbre fruitier bien adapté aux climats Méditerranéens. Il possède de grandes qualités ornementales, surtout en automne.
Enfin, c'est un arbre bien résistant au froid, qui pourra survivre à des gels de -15°C à -17°C, voire un peu plus bas selon les conditions.
Le plaqueminier accepte une large gamme de sols, bien qu'il préfère des sols bien drainants, et légèrement acides.

Floraison et pollinisation

La floraison du plaqueminier est de couleur jaune-crème, quelquefois blanche. Elle survient au milieu ou en fin de printemps. Le plaqueminier est généralement dioïque, bien que certaines variétés récentes soient autofertiles.

Multiplication

Le plaqueminier peut être propagé par semis, mais on garde en général cette méthode pour l'obtention de porte-greffes.
Pour propager une variété, on préfèrera procéder à un greffage.

Les commentaires des utilisateurs

Commentaire de zoe37 le 17/11/2005 : kaki en Touraine
Bonjour,j'ai un kaki dans mon jardin depuis 10 ans, et j'en récolte à cette saison une cinquantaine de kilos, des vitamines pour tout l'hiver, il faut les manger quand ils sont murs c'est à dire très très mous, et cette année ils sont très sucrés. Le nom de l'arbre c'est le plaqueminier, c'est un arbre avec de grosses feuilles, des fleurs très discrètes blanc crème, et de gros fruits oranges qui deviennent rouges en mûrissant, le goût c'est un peu abricot avec un petit quelque chose en plus. C'est un arbre très rustique qui pousse sans problème, il faut l'arroser un peu la première année.

Commentaire de sammy le 13/12/2006 :
Bonjour, nous avons 3 plaqueminiers chez nous, ils font plus de 20 m de hauts et donnent des centaines de fruits chaque année. Je ne sais pas quel âge ils peuvent avoir, mais la maison elle existe depuis au moins 150 ans.

Commentaire de tay le 18/11/2008 : kaki automne
Je possède deux plaqueminiers dans mon jardin depuis déjà trois ans. Ce n'est que cette année que j ai commencé à cueillir le fruit. La température a Miliana, Algérie, varie entre 0 et -3°C en hiver.

Commentaire de ren29 le 12/1/2010 : Plaqueminier
Bonjour, Ayant eu connaissancequ'un Brestois arrivait à produire des kaki dans son jardin en ville, je me suis lancé à mon tour. J'ai donc planté un jeune plan que j'avais fait venir par une jardinerie, il y a cela une quinzaine d'années et j'avoue que je n'ais pas été déçu puisque depuis environ 8 ans je récolte régulièrement des fruits et la récolte 2009 a été particulièrement intéressante avec 25 fruits de belle facture; Je les consomme essentiellement en décembre (cueillette fin octobre pour éviter les attaques de merles). Je précise que j'habite près du littoral dans un secteur tempéré certes mais qui n'a rien de méditerranéen.

Commentaire de whyty le 15/1/2010 : Les six kakis, estampe chinoise
Bonjour, J'ai découvert, en travaillant l 'art chinois,une "merveille" : Les "six kakis", encre sur papier, du peintre chinois Mou-k'i ,1200-1250, que possède le musée de Kyoto. Cherchez sur internet "Mou-k'i" et vous trouverez l 'oeuvre qui est classée "chef d'oeuvre universel."

Commentaire de shizi le 20/5/2010 : moyen de conserver les kakis
Bonjour,
J'ai un plaqueminier à Pékin en Chine où la température descend jusqu'à moins dix moins quinze chaque hiver. Lire tous ces commentaires m'a donné envie d'ajouter ce conseil pour conserver ces fruits délicieux dont la récolte peut difficilement être consommée en entier dans la foulée tellement elle est abondante. Il suffit tout simplement de congeler les fruits après les avoir lavés (c'est impossible après les avoir décongélés, la peau n'est plus résistante). Les fruits sont tout aussi bons de cette façon. On peut également en faire des glaces en glaçant la chair, avec ou sans eau et sucre. Par contre, ils sont impossibles à conserver en confiture, la cuisson tue le goût.

Droits de reproduction et de diffusion réservés © 2004-2009 - 8144592 visites uniques depuis le 26/11/2004, 576 aujourdhui et 25 actuellement.
Mention légales - Contact - Sites partenaires : Au fil des îles | Cool exotics | Gardenbreizh | Photosynthese