Infos en bref
Dimensions, port
hauteur : 30.00 m
étalement : 30.00 m
feuillage : persistant
Résistance au froid
abîmé à : 5.0°C
gèle à : -1.0°C

Nutriments et calories
note : mangues, cru
Prot?ines : 0.51 g
Lipides : 0.27 g
Glucides : 17 g
Calories : 65 Kcal
Fibres : 2 g
Eau : 81.71 g
Sucres totaux : 14.8 g
Vitamine A : 389 ER
Vitamine B1 : 0.058 mg
Vitamine B2 : 0.057 mg
Vitamine B3 : 0.584 mg
Vitamine B5 : 0.16 mg
Vitamine B6 : 0.134 mg
Vitamine C : 27.7 mg
Calcium : 10 mg
Cuivre : 0.11 mg
Fer : 0.13 mg
Magn?sium : 9 mg
Mangan?se : 0.027 mg
Phosphore : 11 mg
Potassium : 156 mg
S?l?nium : 0.6 ?g
Sodium : 2 mg
Zinc : 0.04 mg
Acides gras satur : 0.066 g
A.g. monoinsatur : 0.101 g
A.g. polyinsatur : 0.051 g

Mangifera indica (famille des Anacardiaceae)
mangue
arbre

Description du fruit

Le fruit de Mangifera indica, la mangue, est très répandue sur les étals de fruits tropicaux. C'est un fruit de taille variable selon les cultivars, avec une taille de 6 à plus d'une vingtaine de centimètres environ. La peau de la mangue peut avoir à maturité différentes couleurs selon les variétés, allant de diverses nuances de vert au rouge en passant par le jaune. La chair jaune à orange est plus ou moins fibreuse, et le noyau unique généralement fortement adhérent à la chair. La mangue peut se consommer fraîche, et rentre également souvent dans la préparation de plats sucrés ou salés.

Généralités

Mangifera indica, le manguier, est un arbre au feuillage persistant originaire de l'Asie du Sud, pouvant atteindre 30m de hauteur, et présente un port étalé, puisqu'il peut également mesurer 30m de largeur. C'est également un arbre à la longue durée de vie, pouvant atteindre plusieurs centaines d'années. La floraison est constituée d'inflorescences composées de milliers de petites fleurs jaunes ou rouges. Les fruits, de taille variable selon les variétés, peuvent atteindre 25cm de long. Les mangues sont des fruits tropicaux très répandus, utilisés aussi bien frais, que dans la composition des jus de fruits ou dans la préparation de plats traditionnels de nombreux pays Asiatiques.

Culture

Bien que pouvant exceptionnellement résiter à des températures proches de 0°C, voire très légèrement négatives, le manguier reste un arbre tropical qui réussira le mieux dans les zones tropicales où alternes les périodes sèches et humides.
Le manguier accepte une gamme de sols relativement large, dans la mesure où ils sont correctement drainants.

Floraison et pollinisation

Les inflorescences du manguier sont composées de grappes érigées portant des milliers de petites fleurs à dominante rouge ou jaune. Le manguier commence à fleurir à l'âge de 10 ans environ. Généralement, la floraison de Mangifera indica est induite par la saison sèche. Il existe néanmoins quelques variétés qui fructifient différemment, quelquefois plusieurs fois par ans comme la variété Thaïlandaise 'Sam Ru Du', ou de manière irrégulière toute l'année comme les variétés Indiennes du groupe dit "Baramasi". Enfin, le manguier est partiellement autofertile.

Multiplication

Le manguier est souvent propagé par semis, surtout pour les sujets polyembryoniques, que l'on trouve en Asie du Sud-Est, et dont les noyaux donnent naissance à plusieurs jeunes pousses, dont la totalité sauf une ont les mêmes caractéristiques que les parents. Les manguiers d'Inde sont eux généralement monoembryoniques et donnent donc des semis moins fiables.
Mangifera indica est également bouturé ou marcotté, bien que le taux de réussite soit généralement relativement bas, et que les manguiers ainsi propagés ne développent pas un système racinaire aussi développé que les arbres issus de semis.
Enfin on pratique également le greffage, notamment pour propager les variétés monoembryoniques.
La mangue possède un gros noyaux unique, généralement fortement adhérent à la chair. Il est souhaitable de semer des graines fraîches pour augmenter les taux de levées.

Photos de mangue

Mangifera indica Mangifera indica Mangifera indica Mangifera indica Mangifera indica Mangifera indica Mangifera indica Mangifera indica

Les commentaires des utilisateurs

Commentaire de voyage38 le 17/10/2008 : Noyau de mangue
Il est assez simple de faire germer et d'obtenir un jeune manguier. Ôter la gangue ligneuse qui enveloppe l'amande du noyau. Placer le noyau dans du coton et le maintenir très humide dans une coupelle à environ 20 degres mini. Normalement en 3 semaines ou moins, vous verrez le germe poindre. Laisser ce germe (dans les même conditions que pour le démarrage de la germination) Commencer à créer des jeunes feuilles. Ensuite, le mettre en terre sans trop le recouvrir (3 cm couvrant l'amande) les feuilles à l'extérieur bien entendu. Si vous y portez un peu d'attention, arrosages 2 fois par semaine, lumière (pas d'exposition directe au soleil ), chaleur etc. Cette pousse verra régulièrement 5 à six feuilles nouvelles pousser et grandira. Chaque variété ayant ses spécificités, toutes vos pousses ne donneront sans doute pas de fruits. Pour ma part, habitant les Philippines, je laisse mes pousses à l'extérieur. Bonne chance a tous.

Commentaire de kseddik le 2/11/2008 : Pour les semis
J'ai simplement plongé l'amande dénoyautée dans l'eau en laissant la partie la moins aigüe dans l'air (1 a 2 cm) et ça a germé en quelques jours, j'ai laissé dans l'eau jusqu'à obtention d'un beau système racinaire et j'ai ensuite mis dans un grand pot (20 litres) et ça pousse depuis 3 mois.

Droits de reproduction et de diffusion réservés © 2004-2014 - 8587243 visites uniques depuis le 26/11/2004, 398 aujourdhui et 15 actuellement.
Mention légales - Contact - Sites partenaires : Gardenbreizh | Photosynthese